Il fait bon
    vivre à Dorval!

Il fait bon
    vivre à Dorval!

LA CITÉ

Animaux sauvages

L'adoption de la Loi sur la protection de la faune fait en sorte que les animaux sauvages ne sont plus capturés et relocalisés lorsqu'ils se trouvent sur ou dans une propriété privée. L'entente intervenue entre la Cité et l'entrepreneur qui effectue le contrôle animalier prévoit plutôt pour lui un rôle éducatif et préventif en ce qui concerne la faune urbaine. Il est recommandé de ne jamais laisser de nourriture à l'extérieur et de fermer toutes les issues qui pourraient permettre à un animal d'élire domicile sous un patio, un balcon ou une remise. Il serait aussi judicieux de placer des grillages sur tous les évents d'échappement de la toiture, de la cheminée, de la cuisinière ou de la salle de bain et de bien colmater la soffite d'avant-toit afin d'empêcher les animaux de se réfugier au grenier. S'ils ne trouvent ni gîte, ni nourriture, ils iront vivre ailleurs.

Toutefois, si une marmotte ou une moufette a déjà emménagé chez vous, le truc qui suit servira à la déloger : attachez un chiffon au bout d’un bâton, imbibez-le d’ammoniac et placez-le dans le terrier. Répétez cette opération quotidiennement pendant 7 à 10 jours. L’odeur fera fuir l’animal et vous pourrez alors boucher l’accès au terrier. Quant aux ratons laveurs, installez une lumière et laissez une radio en marche à l’endroit où ils se sont installés. Ces animaux nocturnes ne supportent pas la lumière et le bruit. Bouchez tous les accès après leur départ. Pour faire fuir les rongeurs, tels les écureuils et les marmottes, vaporisez les arbres et les arbustes d’un fongicide à base de thyram. Ce produit n’endommage pas le bois, mais son mauvais goût éloignera les animaux.

Pour d'autres méthodes dissuasives pour éloigner les petits animaux nuisibles, visitez le site du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs en cliquant ici.

Par ailleurs, pour des raisons d’hygiène publique, il ne faut pas nourrir les pigeons, les mouettes et les goélands. Il est cependant permis de nourrir les autres oiseaux sauvages sur votre propriété privée. Le règlement sur le contrôle des animaux prévoit l’interdiction de nourrir les chats errants, ainsi que des quadrupèdes de la faune urbaine.

L’entreprise Contrôle Animal Vaudreuil-Soulanges, qui œuvre à Dorval en ce qui a trait aux animaux errants, peut être contactée au 450 510-1508 pour :

  • signaler un animal capturé ou égaré
  • signaler un chien, un chat ou tout autre animal blessé ou tué en bordure de la voie publique
  • signaler un chien, un chat ou tout autre animal blessé ou tué sur la propriété privée (collecte avec frais)

Renseignements : 514 633-4046


Pour consulter la version intégrale du règlement sur le contrôle des animaux (mention sur les animaux sauvages au point 26), veuillez cliquer ici. (PDF - 27 Ko)

Cartographie
Cartographie
Comités du conseil
Comités du conseil
Districts électoraux
Districts électoraux
Fiches d’information
Fiches d’information
Historique
Historique
Membres du conseil
Membres du conseil
Message du maire
Message du maire
Mission et valeurs de la Cité
Mission et valeurs de la Cité
Profil de la Cité
Profil de la Cité
Règlements municipaux
Règlements municipaux
Séances du conseil municipal
Séances du conseil municipal
Structure administrative
Structure administrative
LA CITÉ

Animaux sauvages

L'adoption de la Loi sur la protection de la faune fait en sorte que les animaux sauvages ne sont plus capturés et relocalisés lorsqu'ils se trouvent sur ou dans une propriété privée. L'entente intervenue entre la Cité et l'entrepreneur qui effectue le contrôle animalier prévoit plutôt pour lui un rôle éducatif et préventif en ce qui concerne la faune urbaine. Il est recommandé de ne jamais laisser de nourriture à l'extérieur et de fermer toutes les issues qui pourraient permettre à un animal d'élire domicile sous un patio, un balcon ou une remise. Il serait aussi judicieux de placer des grillages sur tous les évents d'échappement de la toiture, de la cheminée, de la cuisinière ou de la salle de bain et de bien colmater la soffite d'avant-toit afin d'empêcher les animaux de se réfugier au grenier. S'ils ne trouvent ni gîte, ni nourriture, ils iront vivre ailleurs.

Toutefois, si une marmotte ou une moufette a déjà emménagé chez vous, le truc qui suit servira à la déloger : attachez un chiffon au bout d’un bâton, imbibez-le d’ammoniac et placez-le dans le terrier. Répétez cette opération quotidiennement pendant 7 à 10 jours. L’odeur fera fuir l’animal et vous pourrez alors boucher l’accès au terrier. Quant aux ratons laveurs, installez une lumière et laissez une radio en marche à l’endroit où ils se sont installés. Ces animaux nocturnes ne supportent pas la lumière et le bruit. Bouchez tous les accès après leur départ. Pour faire fuir les rongeurs, tels les écureuils et les marmottes, vaporisez les arbres et les arbustes d’un fongicide à base de thyram. Ce produit n’endommage pas le bois, mais son mauvais goût éloignera les animaux.

Pour d'autres méthodes dissuasives pour éloigner les petits animaux nuisibles, visitez le site du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs en cliquant ici.

Par ailleurs, pour des raisons d’hygiène publique, il ne faut pas nourrir les pigeons, les mouettes et les goélands. Il est cependant permis de nourrir les autres oiseaux sauvages sur votre propriété privée. Le règlement sur le contrôle des animaux prévoit l’interdiction de nourrir les chats errants, ainsi que des quadrupèdes de la faune urbaine.

L’entreprise Contrôle Animal Vaudreuil-Soulanges, qui œuvre à Dorval en ce qui a trait aux animaux errants, peut être contactée au 450 510-1508 pour :

  • signaler un animal capturé ou égaré
  • signaler un chien, un chat ou tout autre animal blessé ou tué en bordure de la voie publique
  • signaler un chien, un chat ou tout autre animal blessé ou tué sur la propriété privée (collecte avec frais)

Renseignements : 514 633-4046


Pour consulter la version intégrale du règlement sur le contrôle des animaux (mention sur les animaux sauvages au point 26), veuillez cliquer ici. (PDF - 27 Ko)

Cartographie
Cartographie
Comités du conseil
Comités du conseil
Districts électoraux
Districts électoraux
Fiches d’information
Fiches d’information
Historique
Historique
Membres du conseil
Membres du conseil
Message du maire
Message du maire
Mission et valeurs de la Cité
Mission et valeurs de la Cité
Profil de la Cité
Profil de la Cité
Règlements municipaux
Règlements municipaux
Séances du conseil municipal
Séances du conseil municipal
Structure administrative
Structure administrative

Animaux sauvages

L'adoption de la Loi sur la protection de la faune fait en sorte que les animaux sauvages ne sont plus capturés et relocalisés lorsqu'ils se trouvent sur ou dans une propriété privée. L'entente intervenue entre la Cité et l'entrepreneur qui effectue le contrôle animalier prévoit plutôt pour lui un rôle éducatif et préventif en ce qui concerne la faune urbaine. Il est recommandé de ne jamais laisser de nourriture à l'extérieur et de fermer toutes les issues qui pourraient permettre à un animal d'élire domicile sous un patio, un balcon ou une remise. Il serait aussi judicieux de placer des grillages sur tous les évents d'échappement de la toiture, de la cheminée, de la cuisinière ou de la salle de bain et de bien colmater la soffite d'avant-toit afin d'empêcher les animaux de se réfugier au grenier. S'ils ne trouvent ni gîte, ni nourriture, ils iront vivre ailleurs.

Toutefois, si une marmotte ou une moufette a déjà emménagé chez vous, le truc qui suit servira à la déloger : attachez un chiffon au bout d’un bâton, imbibez-le d’ammoniac et placez-le dans le terrier. Répétez cette opération quotidiennement pendant 7 à 10 jours. L’odeur fera fuir l’animal et vous pourrez alors boucher l’accès au terrier. Quant aux ratons laveurs, installez une lumière et laissez une radio en marche à l’endroit où ils se sont installés. Ces animaux nocturnes ne supportent pas la lumière et le bruit. Bouchez tous les accès après leur départ. Pour faire fuir les rongeurs, tels les écureuils et les marmottes, vaporisez les arbres et les arbustes d’un fongicide à base de thyram. Ce produit n’endommage pas le bois, mais son mauvais goût éloignera les animaux.

Pour d'autres méthodes dissuasives pour éloigner les petits animaux nuisibles, visitez le site du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs en cliquant ici.

Par ailleurs, pour des raisons d’hygiène publique, il ne faut pas nourrir les pigeons, les mouettes et les goélands. Il est cependant permis de nourrir les autres oiseaux sauvages sur votre propriété privée. Le règlement sur le contrôle des animaux prévoit l’interdiction de nourrir les chats errants, ainsi que des quadrupèdes de la faune urbaine.

L’entreprise Contrôle Animal Vaudreuil-Soulanges, qui œuvre à Dorval en ce qui a trait aux animaux errants, peut être contactée au 450 510-1508 pour :

  • signaler un animal capturé ou égaré
  • signaler un chien, un chat ou tout autre animal blessé ou tué en bordure de la voie publique
  • signaler un chien, un chat ou tout autre animal blessé ou tué sur la propriété privée (collecte avec frais)

Renseignements : 514 633-4046


Pour consulter la version intégrale du règlement sur le contrôle des animaux (mention sur les animaux sauvages au point 26), veuillez cliquer ici. (PDF - 27 Ko)

Cartographie
Cartographie
Comités du conseil
Comités du conseil
Districts électoraux
Districts électoraux
Fiches d’information
Fiches d’information
Historique
Historique
Membres du conseil
Membres du conseil
Message du maire
Message du maire
Mission et valeurs de la Cité
Mission et valeurs de la Cité
Profil de la Cité
Profil de la Cité
Règlements municipaux
Règlements municipaux
Séances du conseil municipal
Séances du conseil municipal
Structure administrative
Structure administrative
© Copyright 2013 Cité de Dorval – Tous droits réservés

Ce site Internet peut ne pas s’afficher correctement dans Internet Explorer.
Nous vous recommandons d’utiliser un navigateur compatible tel que Firefox ou Chrome.
Top